Comment remettre en neuf les châssis en bois ?

remis à neuf d'un chassis en bois

Vos châssis en bois montrent des signes d’usure et de délabrement ? Le remplacement du matériau n’est pas forcément la meilleure solution. Il est effectivement possible de rénover vos châssis pour qu’ils retrouvent une seconde jeunesse. Découvrez les différentes démarches à suivre pour remettre à neuf les châssis en bois.

Le nettoyage et le décapage de la surface : l’étape primordiale

Le nettoyage de la surface à rénover est primordial pour assurer un rendu impeccable. Pour cela, il suffit de les laver avec de l’eau tiède et du nettoyant doux tout en évitant les produits et les outils abrasifs. Une fois la surface à rénover nettoyée, il faut la décaper. Cette étape consiste à éliminer les résidus de produits (vernis, peinture ou laque) avant d’en recouvrir de nouvelles couches. Vous avez ainsi le choix entre le décapage thermique et le décapage chimique. Quelle que soit la technique de décapage utilisée, la qualité des produits utilisés est indispensable.

Spécialiste des châssis, Bo châssis a tous les moyens nécessaires pour prendre en charge la remise en état de vos châssis en bois. En effet, le choix et l’utilisation des produits décapants nécessitent énormément de précautions au risque d’abîmer davantage le matériau. Raison pour laquelle l’intervention d’un professionnel demeure nécessaire.

La réparation et le rebouchage du châssis

Les châssis nécessitent parfois des travaux de réparation pour qu’ils retrouvent un état impeccable. Après le décapage, vous pouvez être amené à :

  • Remplacer les joints d’isolation,
  • Poser une couche de produit anti-pourriture,
  • Reboucher les fissures qui affectent les châssis…

L’équipe de Bo Châssis a la possibilité de vous apporter des solutions sur mesure pour réhabiliter vos châssis en bois. Elle peut également vous indiquer comment entretenir les châssis en bois pour qu’ils restent en bon état pendant longtemps. En plus de la rénovation de châssis, cette entreprise propose des services d’installation de châssis, de remplacement de volets, etc.

L’application de la peinture, du vernis ou de la laque

Pour que le rendu soit exceptionnel, le respect de certaines règles s’impose lors de l’application de la peinture, du vernis ou de la laque. Ainsi :

  • La météo doit être favorable, soit entre 10° et 20°C, c’est-à-dire, ni très sèche, ni trop humide,
  • Il faut boucher les trous, les fentes et les fissures générés par les outils de réparation,
  • Il faut protéger les éléments à ne pas rénover à l’aide d’un ruban de protection ou d’une bâche, selon le cas. Cela concerne les murs, poignées de porte, le sol…

Si vous optez pour la peinture, sachez que ce produit a l’avantage de protéger efficacement le bois contre ses agresseurs extérieurs. Il retarde le vieillissement et l’altération du bois. Une fois la peinture bien séchée, vous devez poncer légèrement pour rendre la surface encore plus lisse avant d’appliquer la deuxième couche de peinture.

Si vous envisagez de vernir les châssis en bois, privilégiez les pinceaux à poils doux pour y procéder. Tout comme dans le cas de la peinture, il convient d’attendre que la première couche soit impeccablement sèche avant d’appliquer la deuxième.

Pour la laque, vous aurez besoin d’appliquer une couche de fond pour que la laque adhère facilement au bois. Les châssis doivent être poncés soigneusement et en douceur avant l’application de la première couche de laque.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *