Faire le bon choix de ses portes intérieures

Faire le bon choix de ses portes intérieures

Les portes d’intérieur font partie intégrante du style de décoration d’intérieure adopté par la maitresse de maison. Elles ne sont pas là que pour faire de la figuration. Elles doivent se fondre harmonieusement dans le décor.

Les facteurs à prendre en compte lors du choix des portes d’intérieur

Il y a plusieurs points sur lesquels il est bien de réfléchir avant d’opter pour tel ou tel type de porte intérieure.

Le matériau dont est fait la porte :

Chaque matériau a ses caractéristiques propres. Pour prendre une décision adéquate, il faut réfléchir sur les besoins personnels de l’acheteur en termes de caractéristiques techniques.

La porte en bois : la plus classique. Elle offre en général une bonne isolation thermique. Bien entretenu régulièrement, elle peut durer longtemps.
Côté esthétisme, elle peut plaire à tout le monde car les portes en bois sont parfaitement personnalisables.

La porte en PVC : le PVC, du plastique en fait, est considéré comme un matériau qui n’est pas noble. Mais, tout bien considéré, elle offre des possibilités plus qu’acceptables en termes de design, de finition.

De plus c’est un matériau qui est destiné à servir dans la durée. Bien plus que la porte en bois en tout cas.

La porte en alu : c’est le matériau tendance actuellement en matière de porte. Elle nécessite très peu d’entretien. Son niveau de résistance est au top.

Une porte en alu ne va pas du tout casser l’harmonie d’ensemble de la décoration d’intérieure imprimée par la maitresse des lieux.

La porte d’intérieur en verre : l’esthétisme est ici au rendez-vous. Elle convient très bien pour délimiter salle de séjour et salle à manger.

Elle offre une bonne isolation thermique

Laissant passer la lumière du jour, elle contribue à une bonne luminosité dans la pièce où elle est installée.

Toutefois il faut la choisir en verre dépoli pour préserver l’intimité si elle est utilisée au niveau de la salle de bain.

Le type d’ouverture :

La porte battante : c’est la plus commune des portes. Elle est mobile sur un axe vertical. Elle s’ouvre soit vers l’intérieur ou vers l’extérieur.

Elle est un peu encombrante de ce fait. La surface couverte par le battant n’est pas exploitable pour la décoration ou toute autre utilisation.

La porte coulissante : elle peut coulisser soit le long d’un pan de mur. C’est la variante en applique. Le mur sur lequel elle coulisse n’est pas mobilisable en déco.

Pour la variante dite à galandage, la porte coulissante va disparaitre à l’intérieur du pan de mur qui accueille la porte.

Le gain d’espace est plus que conséquent

Elle convient plus pour une nouvelle construction. Dans le cas d’une rénovation, elle va nécessiter de gros travaux de maçonnerie.

La porte pliante : à l’ouverture elle va se plier sur elle-même à la manière d’un accordéon. Elle permet un gain d’espace non négligeable.

Trêve de considérations techniques. L’angle esthétique doit aussi peser de tout son poids sur la balance. Au final, c’est ce qui va se voir le plus. C’est ce qui se remarque au premier regard que va jeter le ou la collègue de travail invité pour boire un coup à la maison.

Fin des fins, c’est le budget disponible qui va finir par avoir le dernier mot.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *